Bonjour,

Avez-vous vu des manchots avec leurs petits ?
Comment faites-vous car il fait jour tout le temps ?
Est-ce que c’est vraiment jour comme chez nous ?
Et quand il fait nuit tout le temps que font les scientifiques ?
Avez-vous vu le petit moucheron de 3 mm ?
Quelle différence entre la banquise de l’Antarctique et celle de l’Arctique ?
Pourquoi dit on banquise et calotte glaciaire ?

Classe de Mme Rouge


Mes chers,

Madame Rouge vient de me faire parvenir vos questions, et c’est avec plaisir que je viens vous répondre, d’autant plus que je les trouve très intéressantes.

Cela fait maintenant 3 semaines que je suis arrivée à la station polaire « Princess Elisabeth Antarctica ».

Nous nous trouvons à 1.400 mètres d’altitude, à un peu plus de 200 km de la côte.

Les manchots ne viennent pas jusqu’ici car ils restent près des côtes. Ce sont des oiseaux qui ne volent pas, leurs ailes ne le leur permettent pas. En revanche, ce sont d’excellents plongeurs qui se nourrissent de crevettes, poissons et calamars. Ils nichent à proximité de l’océan pour pouvoir nourrir abondamment leurs petits qui doivent pouvoir grandir et fabriquer leurs plumes avant l’arrivée de l’hiver austral.

Il est vrai que c’est l’été ici. Alors que vous êtes en hiver, en Suisse, dans l’hémisphère Nord (demandez à Mme Rouge de vous montrer sur un globe terrestre), dans l’hémisphère Sud, c’est à dire de l’autre côté de l’équateur, c’est l’été. Et comme je me trouve très au sud, au delà du cercle polaire, le soleil nous éclaire 24 heures par jour ! Jamais besoin de lampe de poche ici en été J.

Comme les journées sont bien occupées, que nous gardons des horaires de repas fixes, nous nous couchons « presque » comme à la maison, bien que ce soit un peu plus difficile de s’endormir car il fait grand jour !

Depuis quelques temps cependant, nous réalisons que les jours raccourcissent car il se cache derrière les montagnes proches situées au sud de la station.

N’oublions pas qu’ici, dans l’hémisphère sud, il tourne « à l’envers » de chez vous ! Il se lève à l’est (pareil donc) mais part vers le nord, vers la gauche donc, à l’inverse de ce que l’on observe dans l’hémisphère nord !

Actuellement il se cache derrière la montagne à 21h30, pour réapparaître vers minuit 30 de l’autre côté de la chaine de montagnes. Pendant qu’il est caché, il fait un peu plus sombre, mais toujours jour.

Dites bonsoir aux étoiles pour moi, cela fait bien longtemps que je ne les ai pas vues !

A la fin du mois de février, la station fermera ses portes. Elle tournera au ralenti si tout va bien, juste de quoi tenir en énergie pour que les instruments des scientifiques qui doivent mesurer des données tout au long de l’année puissent marcher. Pendant ce temps là, les scientifiques sont bien au chaud chez eux, dans leur maison dans leur pays.

Il n’y a plus de scientifiques pendant la nuit hivernale qui est beaucoup trop froide et rude pour travailler dehors.

En revanche, il reste dans certaines bases de l’Antarctique des hommes qui « hivernent » (= qui passent tout l’hiver). Ils prévoient des activités qu’ils aiment et peuvent faire à l’intérieur car ils sont peu nombreux et il n’y a pas de distractions en dehors lorsqu’il fait mauvais temps (=tempêtes). En revanche, lorsqu’il fait beau en hiver, ils peuvent admirer le ciel étoilé très lumineux car très pur, et de magnifiques aurores australes.

Je n’ai pas vu le petit moucheron de 3mm dont vous parlez. Je crois qu’il habite uniquement dans la Péninsule Antarctique (voyez sur la mappemonde où cela se trouve). C’est un moucheron un peu particulier qui a perdu ses ailes qui ne lui servent à rien ici car il est trop petit et trop léger pour supporter de s’éloigner des mousses et lichens où il vit.

J’ai lu qu’il y a aussi d’autres toutes petites bêtes de 1mm appelées « tardigrades », qui vivent cachés dans les quelques mousses que l’on trouve dans les fissures des rochers. Je ne les ai pas observés.

Ce que j’ai vu par contre, ce sont des pétrels et des skuas qui sont des oiseaux magnifiques. (Cf. le blog)

Concernant les glaces, il faut vous rappeler que l’Antarctique où je me trouve et sur lequel se situe le Pôle Sud, est un continent qui a la taille d’une fois et demie l’Europe. C’est un continent qui présente de nombreuses chaines de montagnes parfois très hautes ; il est entouré par l’océan Austral.

Alors que l’Arctique où se situe le Pôle Nord est un océan.

La situation des pôles en fait des régions très froides où l’eau gèle (donc bien en dessous de 0°C). Lorsque l’eau de mer gèle, on appelle les étendues de glace la banquise. Cette glace est très légèrement salée puisqu’elle provient de l’eau de mer.

La banquise au nord comme au sud est plus importante en hiver qu’en été, vous imaginez pourquoi non ?

En revanche, le continent Antarctique est couvert de glaces qui proviennent du ciel : ce sont les précipitations qui tombent sous forme de neige. Comme il fait très froid, la neige ne fond pas : elle s’accumule et devient de la glace qui peut atteindre plusieurs milliers de mètres d’épaisseur ! Ce sont ces glaces qui recouvrent le continent que l’on appelle Inlandsis ou calotte glaciaire.

J’espère avoir bien répondu à vos questions.

Il vous faudra faire un résumé de ce que vous avez compris je crois. Madame Rouge vous aidera, j’en suis sûre.

Je vous envoie des bises pleines de vent. Il souffle fort aujourd’hui (35 km/h) et cela fait voler les cristaux de neige et de glace. Ca pique le visage ! La température de -10°C est ressentie à -20°C à cause du vent. Attention de bien se couvrir pour sortir !

A bientôt

Catherine Cherix

PS : Pour les images, j’en ai envoyé pas mal sur le blog !