Le 19 janvier, par Skype, Catherine Cherix répond aux questions d’une classe de 5P de l’école de Confignon :